Bienvenue dans mon Univers !

Je m’appelle Lilyluciole et je suis une street-artiste tombée du ciel.
Mon inspiration est essentiellement basée sur des portraits de femmes. Je souhaite que tu puisses t’enrichir de mon art avec les yeux et avec le cœur. N’hésite pas à le répandre autour de toi.

Dernière interview de Lilyluciole, On n'a pas fini d'être ensemble, le 14 juillet 2017

Insolite - « L’ONG » des street artistes

Participation au Reportage Télématin auprès de The ArtFabric 

Cliquer sur le lien pour visualiser

LILYLUCIOLE, OU L’ART DE CROIRE AU STREET ART

J’ai décidé de publier un manifeste qui associe textes et photographies afin de parler de thèmes qui me sont très chers et qui expliquent ma démarche artistique depuis 2011 : le street art, la fonction de l’art, mon trajet de vie…. Cliquez sur l’image pour lire le preview

Oui, je veux mon Manifeste

Mes œuvres
Détail

Détail

Grace J

Grace J

Nature

Nature

Détail

Détail

Envol

Envol

Peace & Love

Peace & Love

Back To Africa

back to africa

African Woman

African woman

À Propos de LilyLuciole

De signes astrologiques bélier pour le feu, taureau pour la terre, balance pour le ciel et poisson pour l’eau, j’ai décidé de naître à Libreville ; ville au nord-ouest du Gabon autant bordée par la mer que transgressée par la nature et les esprits. Métisse, je suis issue d’une mère franco polonaise et d’un père gabonais.

Je ne connaissais rien de ma grand-mère qui est arrivée très jeune dans la région du Nord-Pas-de-Calais sans parler un mot de français rapidement livrée à elle-même.

Depuis toujours, je suis immergée dans le monde de l’art notamment au travers de la musique que mes parents m’ont permis de découvrir très jeune. Petite, je chantais dans une chorale d’enfants de ma commune et je me souviens encore de mes premières créations ; il s’agissait d’enregistrer ma voix, de l’écouter, de l’effacer et de recommencer le processus ; c’est ainsi que j’ai découvert avec plaisir l’expérimentation.

A l’école, j’étais une élève aux résultats moyens mais considérée comme studieuse et sans problème. Je me sentais cependant étouffée par le cadre imposé par les structures académiques ; ce qui ne me permettait pas de m’épanouir pleinement.

En parallèle, ma passion pour l’art ne cessait de grandir ; je portais un grand intérêt à tout ce qui était peinture, danse et photographie. C’est seulement en 2011, en France, que j’ai rencontré le street-art qui fut pour moi une véritable révélation.

Des fresques murales prenaient place dans mon quartier parisien et je découvrais en elles la force que pouvaient apporter les couleurs et la lumière dans mon quotidien. Elles m’ont donné la force de me lancer dans cette pratique transcendante qui a su donner un sens à ma vie et à mon art.

Lire la suite